Témoignage éleveur Page d'accueil "J'ai choisi le groupement pour la technique et le relationnel" Yannick Naviner, Bannalec (29) Yannick Naviner s’est installé en multiplication en 2007. Pour lui, la question du choix de la coopérative ne s’est pas vraiment posée… Comment avez-vous choisi notre groupement pour vous installer ? J’étais salarié dans un élevage de Plogastel St Germain depuis quatre ans. Dans cet élevage, je travaillais avec la coopérative pour le suivi technique. J’avais de bons contacts avec le technicien et le commercial. Quand j’ai mûri mon projet d’installation, c’est tout naturellement que je me suis tourné vers eux. Ils m’ont proposé de reprendre cet &

titre de la fenêtre 

 "J'ai choisi le groupement pour la technique et le relationnel"

 

Yannick Naviner, Bannalec (29)

 

Yannick Naviner s’est installé en multiplication en 2007. Pour lui, la question du choix de la coopérative ne s’est pas vraiment posée…

 

Comment avez-vous choisi notre groupement pour vous installer ?

J’étais salarié dans un élevage de Plogastel St Germain depuis quatre ans. Dans cet élevage, je travaillais avec la coopérative pour le suivi technique. J’avais de bons contacts avec le technicien et le commercial. Quand j’ai mûri mon projet d’installation, c’est tout naturellement que je me suis tourné vers eux. Ils m’ont proposé de reprendre cet élevage multiplicateur. Après une dizaine d’années de salariat, c’est un challenge qui m’a motivé, je souhaitais évoluer dans mon métier.

 

Quelles sont les qualités de votre groupement ?

Il y a un vrai suivi technique et une grande réactivité. Et on sent qu’ils sont au service de l’éleveur. On a une visite trimestrielle avec le technicien qui permet de faire un point complet. Et on peut les solliciter à tout moment en cas de souci. Quelqu’un sera sur place dans la journée.

 

Yannick Naviner s'est installé avec la coopérative en 2007.

Un choix qui se justifie par le conseil technique et le bon relationnel.

 

Le groupement a-t-il mis en place un dispositif particulier lors de l’installation ?

Oui, j’ai bénéficié d’un accompagnement financier de la coopérative qui s’est traduit par un prêt différé. Un prévisionnel de vente d’animaux avait été établi et était assorti d’un minimum garanti de vente de reproducteurs. La bonne préparation préalable du dossier a fait que les objectifs on été largement respectés.